Sept “roues” invisibles pour les hindous, les ‘ chakras ‘ ( ‘ enchaînement ‘ en sanskrit ) sont nos centres énergétiques. Ils se tiennent la base de la médecine ayurvédique, doyenne de cinq mille années. Les textes immémoriaux parlent de 88 000 chakras répartis sur tout le corps. Mais ils en dénombrent sept majeurs, situés le long d’une ligne qui suit le distance de la rachis. Quelques médecines les reconnaissent à leur façon : en chine, ils sont intégrés dans la pratique de l’acupuncture ; en ouest, ils correspondent aux lacis, des réseaux de nerfs et de péniches, dont le plus connu est le lacis solaire, implanté sous le préservatif. « aucune académie ne peut dire les chakras : ils appartiennent à notre “corps subtil” ( avec vous des forces invisibles du corps de l’homme ( exhalaison, qi, chakras, corps éthérique et une part de l’âme ) et distribuent de l’énergie primordial à des organes corporelles », explique le hotel janine fontaine, réalisateur de la médecine des chakras ( jérome laffont, 2004 ). D’après la tradition indienne, l’énergie circule d’un chakra à l’autre par des canaux invisibles. Au passage de ces ‘ enchaînement ‘, le âme se concentrerait en tournoyant dans les sentiments des aiguilles d’une montre, remontant du périnée en haut de l’esprit. L’énergie doit pouvoir passer librement dans les chakras, sans excès, sans manque ni immobilisme. Or, un malaise, le plaisir aigu, des soucis immémoriaux non résolus, une insuffisante plein air de vie ou le préoccupation pourraient les toucher : les chakras se fermeraient, interdisant l’énergie de outrepasser. Pour les hindous, ce différence favoriserait les maladies. Equilibrer ses chakras contribuerait alors à prévenir ou à préserver ces précédente. Déchiffrer nos maladies on ne les voit pas, impossible de les toucher et on ignore fort bien comment ils marchent. Il est compliqué d’aprehender leur rôle… « les chakras sont une sas de lecture des maux du corps, explique jacques lesperres, médecin formé à la médecine traditionnelle chinoise. Ils nous permettent de écouter d’un malaise corporel à l’émotion qui le génère, fréquemment profondément enfouie. » a chaque chakra correspondent, effectivement, une partie du corps, des organes et des systèmes glandulaires, mais aussi des émotions, des soucis corporelles et psycholoqiques. à titre d’exemple, le chakra du lacis solaire est commun au pancréas. Déséquilibré, il entraînerait des maux d’estomac, des soucis, et un manque d’assurance et des cauchemars. Equilibré, il donnerait la possibilité de s’affirmer sans impatience. Qui sait traduire le fonctionnement des chakras pourrait préserver un caractère malsain en exposant le dysfonctionnement énergétique au préalable de la maladie. « je me rappelle d’une patiente qui souffrait de colites inflammatoires, aborde alain jouret, hotel et énergéticien. La tentation était grande de se concentrer sur le côlon. Or, c’est une affection caractéristique du seconde chakra, conforme aux organes amoureux. Son sondage a effectivement révélé une bonté de l’ovaire lent. En régulant le souci gynécologique, le chakra s’est rééquilibré et les colites ont défunt. »

Les chakrasnous ne sommes pas constitués que charnels. Il existe dans notre académie des astuce énergétiques et des corps éléments de matière bien énervé et imaginative qu’on appelle chakras et corps énergétiques. Trop subtils afin d’être détectés par les appareils éléments de matière dense, il est donné à chacun d’instruire pour les ressentirle corps est sous-tendu par une entreprise imaginative, une sorte de réseau d’artères, qui comprend une multitude de canaux, des voies grandes, des carrefours, et des centres de communication avec l’environnement. Ces canaux véhiculent l’énergie primordial. Ils ont des fonctionnalités de contrôle social institutionnel et de communication et de l’énergie. Leur état de santé est en confidence avec nos idée et nos position. Nous pouvons avoir un canal central téléphonique, nommé sushumna dans la tradition hindoue, qui traversine le corps orthogonalement en regroupant la rachis. Ce canal véhicule la force de vie, aussi appelée kundalini, ou force religieuse. C’est cette force qui anime le corps corporel, qui prend un avantage entre une personne en vie et un proie. Elle est notre liaison avec le création et la terre, elle vient du création et de la terre. Le corps corporel la transforme par une sorcellerie imaginative, puis la ré-émet vers le création, la terre, et l’environnement. 2 autres canaux parallèles pinga et ida sont reliè au canal central téléphonique sushumna. Ils constituent la polarité droite-gauche, ou masculin-féminin, de l’être. Sept chakras ( indispensables ) existent le long de la sushumna. Ils ont la forme de sournois cônes, dont la pointe de jonction des 2 cônes est classée dans le canal central téléphonique, et dont les passage s’évasent vers l’avant et derrière. Les chakras sont alors échange significant constant avec le canal sushumna, et par son agent, grâce aux nadis. Ils sont des centres de accélération et de contrôle social institutionnel de cette énergie de vie. Ils reçoivent et supposent aussi bien par la sushumna et les autres canaux que par leur domaine correcte, de par le corps. Ils se passent comme des antennes et des centres de communication grâce aux organes du corps, avec la terre, avec le création. Ils sont les facteurs d’intersection des nadis, par quoi circule le prana, le chi ou l’energie primordial. Les chakras accumulent le prana et l’énergie est de plus en plus imaginative graduellement qu’elle s’élève de la base des chakras vers le cime de l’esprit. Chaque chakra a ses caractéristiques et égale une couleur, à un élément et à des fonctionnalités corporelles et émotionnelles très précises. De plus chaque chakra vibre à une rythme particulière. Le magnétisme des chakras sur la forme de notre corps corporel s’expliquepar le concept d’après qui notre ectoplasme, où se situent les chakras, vibre à une rythme plus conséquente que notre corps corporel, plus dense. Les soucis du premier se traduisent dans le dernier, irrésistible des maladies. Ces dysfonctionnements sont se énoncer soit via le diminution des chakras ou via le diminution de leur rapidité de giration, ce qui traduit une proportionnelle inactivité des organes, soit par l’élargissement des chakras ou par l’élèvation de leur rapidité de giration, présage de problèmes aussi bien corporelles et émotionnels. C’est ce dernier phénomène qu’on monitor sur le chakra du lacis solaire dès lors que les surrénales travaillent trop, du fait de la tension. Les sept chakras indispensables correspondent aux sept adénome grandes du solution endocrinien.

Les propriÉtÉs de chaque chakra tous les chakras ont des caractéristiques uniques et des fonctionnalités précis, et le niveau d’activité de ces derniers dépend de leur santé. Les chakras ont également un bl avec la rythme des battement et ils sont en charge d’alimenter pas pareils parties du corps en énergie. Lorsqu’un chakra est communicatif ou actif et que l’énergie circule librement en ensemble de rapidité, cela explique sa santé. Dans l’hypothèse ou le chakra est select, bouché, stagnant ou inquiétant, ou encore trop pressé, cela explique qu’il y a un bug quelque part. En gros, les chakras sont directement liés à notre corps corporel, état cérébral, passionnel ainsi que tous les corps subtils. Il serait sûrement il est compliqué d’énumérer toutes les caractéristiques de ces derniers car ils sont nombreux bon nombre et les requêtes continuent d’en découvrir de nouveaux. Voici les caractéristiques grandes et des mots clés qui vous aideront à débuter votre découverte des chakras.

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *